La graphothérapie

La graphothérapie permet de corriger et d'améliorer les difficultés de l'écriture.

 

La graphothérapie n'est pas une thérapie par l'écriture, même si l'on constate parfois "un mieux être" dû à cette aisance nouvelle qui parfois apporte un tel soulagement que le comportement s'en trouve modifié.


Les dysgraphies touchent principalement les enfants.

On parle de dysgraphie lorsque l'écriture est trop lente, illisible, fatigante, sans qu'aucun trouble neurologique soit avéré.

On constate très souvent que les enfants précoces sont souvent dysgraphiques.

Si votre enfant écrit mal ou avec beaucoup d'efforts, inutile de vous dire "ça s'arrangera avec le temps".






Quand faire appel à la graphothérapie ?

Il faut faire preuve de vigilance et ne pas se dire que "ça s'arrangera avec le temps", car bien trop souvent, cela ne s'arrange pas.

Alors voici quelques indicateurs qui doivent vous inciter à consulter un graphothérapeute :

  • Votre enfant écrit mal ou avec beaucoup d'efforts
  • Il est illisible ou lent
  • Les enseignants se plaignent de son écriture
  • Vous-même ressentez des problèmes similaires
  • Votre écriture ne vous satisfait pas
  • Vous n'arrivez pas à vous relire ni à vous faire relire

 

Comment se passe une graphothérapie ?

Lors d'un premier contact avec le graphothérapeute, il sera établi un bilan. Celui-ci a pour but de déterminer le degré de dysgraphie et d'élaborer les actions à entreprendre pour corriger l'écriture. À cette occasion il est possible que le graphothérapeute vous réoriente vers un autre professionnel comme un orthophoniste ou une psychomotricien si le bilan ne révèle pas de dysgraphie.
Par ailleurs, il est essentiel d'avoir un enfant particulièrement motivé. C'est au rythme d'une séance hebdomadaire de 30 à 45 mn que la rééducation de l'écriture commence. Le nombre total de séances varie suivant la dysgraphie et la motivation de l'enfant. Cela peut aller de quelques séances à une année scolaire.

Au travers des exemples ci-dessous vous pouvez constater que les dysgraphies peuvent prendre des formes très différentes.

 

Attention à l'écritureÉcriture d'un enfant de 6ème.


L'illisibilité de son écriture peut vite devenir un frein, car si rien n'est fait, cet enfant entendra trop souvent des reproches.

 

 

 

Dans cet autre exemple on constate que l'écriture est très désorganisée, ...

 

 

 

 

 

Comparaison d'écriture avant et après une graphothérapie


Ecriture de Médéric 10 ans - Avant graphothérapie


Ecriture de Médéric 10 ans - Après 2 ans de graphothérapie

Ecriture de Clément 10 ans - Avant graphothérapie


Ecriture de Clément 10 ans - Après 2 ans de graphothérapie environ